Axe 1

La réduction des antibiotiques dans les élevages commerciaux de poulets à griller

Résultats préliminaires (janvier 2018)

Axe_1_vidéo.JPG
Problématiques
  • Production de poulets élevés sans antibiotiques = Problèmes intestinaux et perte de performances
    (Gaucher et al., 2015; Lovland & Kaldhusdal, 1999 & 2001)
     

  • Antibiotiques en élevage entre 2 et 5 semaines = Prévention des maladies intestinales
    (Entérite nécrotique - Clostridium perfringens, Coccidiose - Eimeria spp.)  (Opengart, 2008)

Objectifs de la filière avicole
  • duire l’usage des antibiotiques et préserver leur efficacité (Producteurs de Poulets du Canada, 2014)
     

  • Préserver le niveau de santé et de performances atteint par l’utilisation actuelle des antibiotiques (anticoccidiens)
     

  • Accroître la recherche pour mieux connaître les impacts de la réduction de l’utilisation des antibiotiques sur la santé et le bien-être

Objectifs du projet
  • Évaluer à la ferme deux stratégies de réduction de l’utilisation des antibiotiques en comparaison à l’approche conventionnelle de l’utilisation des antibiotiques

    Objectifs spécifiques

    1. Comparer les performances zootechniques
    2. Comparer la présence de maladies intestinales et la quantité de pathogènes intestinaux
    3. Caractériser la variation du microbiote bactérien caecal

Méthodologie
Résultats | Santé

Mesure de la santé intestinale (792 poulets provenant de 66 troupeaux)
 

  • Aucun cas d’entérite nécrotique ou de coccidiose dans les

      66 troupeaux complétés

 

  • Plus la santé intestinale est bonne, plus le score est élevé

Apparition d'autres maladies
 

  • Le nombre de troupeaux traités aux antibiotiques est comparable entre les troupeaux en test et les troupeaux conventionnels
     

  • Même avec un traitement préventif (élevage conventionnel) :

    1. Le taux de mortalité est > 2X la normale
    2. En moyenne, 1 élevage/poulailler/année a été traité aux
        antibiotiques

Conclusions
 

  • En cours de projet, autant pour les troupeaux avec ou sans antibiotiques en prévention, il n'y a pas eu d'apparition d’entérite nécrotique ou coccidiose.
     

  • La réduction des antibiotiques dans les programmes de prévention = Aucun problème additionnel de santé, contrairement à l'élimination complète des antibiotiques en prévention.

Résultats | Performances zootechniques

à venir
 

Conclusions

  • Performances similaires entre 2 poulaillers d’une même ferme
     

  • La réduction des antibiotiques ne semble pas avoir d’impact sur les poids en ferme
     

  • L’ajout d’acide butyrique ne semble avoir aucun impact mesurable
     

  • Aucune tendance d’une diminution des performances sur plusieurs lots consécutifs observée
     

  • À vérifier avec les données d’abattage

La recherche avicole

Équipe de recherche

​​

Martine Boulianne (DMV, Ph.D.),  Eric Parent (DMV, Candidat au Ph.D.), Audrey Charlebois (Ph.D.), Lila Maduro (M.Sc.)